Tu vas aller faire un beau…

Dodo!

C’est ainsi que, selon la légende, ma mère m’annonçait que c’était l’heure d’aller au lit quand j’étais toute petite. Malgré ma mémoire phénoménale, je ne m’en souviens pas, ce qui prouve que j’étais vraiment petite. La légende, toujours, raconte que quand je n’avais pas envie d’aller au lit, la conversation allait plutôt comme suit:

- Tu vas aller faire un beau…
- Pas dodo!

Eh bien ce soir, ce qui devait arriver arriva. J’ai annoncé à mon fils :

- Tu vas aller faire un beau…
- Dodo!

Eh! Oui, pour la première fois il m’a répondu comme un grand. Enfin, comme un petit, mais comme un petit qui devient vraiment de plus en plus grand. N’est-ce pas une des joies de la parentalité que de poursuivre les traditions que vos parents à vous avaient commencé (uniquement les traditions agréables, évidemment)? Déjà, je me fais un point d’honneur tous les soirs de mettre mon fil au lit en lui souhaitant “Bonne nuit, beaux rêves!”, comme le faisait ma maman. Ça, je m’en souviens.

Voilà. La roue tourne. Une nouvelle génération est née qui transmettra, je l’espère, un peu de moi à la suivante. Après tout, c’est la seule forme d’immortalité qui existe, malgré tout ce que peut en dire mon frère…

3 Responses to “Tu vas aller faire un beau…”

  1. Danielle Says:

    Oui, on transmet à nos enfants bien des petites choses, parfois insignifiantes, que faisaient nos parents et qui ont eu une importance dont on ne se rend pas toujours compte. On tente de transmettre les bons côtés, les mauvais nous échappent aussi souvent, à notre grand dam… et nos enfants, oui, transmettront aux leurs une partie de nous… c’est l’immortalité, oui, en quelque sorte… et il faut avoir des enfants pour bien l’intégrer.


  2. Docteur Maman Says:

    Moi, je leur ai transmis mon amour éperdu pour le gras, qu’il soit de steak, de poulet ou tout simplement imbibé dans les chips.
    Quoi, vous n’êtes pas attendri?

    En tout cas il est trop mignon ton fiston. J’ai hâte de le revoir en vrai. :o )


  3. sophie Says:

    C’est mieux que rien, Dr Maman! Et j’ai bien hâte de vous voir aussi! On a déjà nos billets pour cet été, alors j’espère que vous serez au chalet!