23 décembre…

Un collègue jase avec moi dans mon bureau. Je regarde le calendrier. Tiens, c’est le 23 décembre. J’entonne le refrain de la célèbre chanson de Beau Dommage: “23 décembre, Joyeux Noël! Monsieur Côté, Salut Ti-cul, on se reverra le 7 janvier”. Mon collègue rit, puis devant mon air décontenancé s’exclame: “C’est une vraie chanson?”

Ben oui! J’ai été un peu étonnée qu’un bon Québécois de souche ne connaisse pas ce classique de Noël, mais après tout, on n’a pas tous les mêmes références culturelles. Reste que cette conversation m’a laissée mélancolique. Demain, c’est le Réveillon. Je le passe habituellement ici, alors ce n’est pas trop grave. Mais cette fois-ci, contrairement à mon habitude des dernières années, je sais que je ne m’envolerai pas le 26 pour aller rejoindre ma famille élargie (mon peuple… ma culture…) au Québec. Je m’ennuie d’avance. J’ai le spleen. Je voudrais tant entendre mon frère jouer 23 décembre à la guitare!

Il me reste Skype… En espérant que ma famille m’appelle. Je me demande si je pourrais soudoyer mon frère pour qu’il me joue 23 décembre à la caméra?

Allez frérot, ce n’est pas pour moi, fais-le pour mon fils! Juste une fois, s’il te plaît! Pour m’aider à oublier les 5148 km qui nous séparent (selon Google Maps)…

Joyeux Noël!

One Response to “23 décembre…”

  1. Danielle Says:

    J’écoute 23 décembre sur Radio rock-détente… Moi aussi, ça m’étonne qu’un québécois francophone ne connaisse pas ça, mais bon, ses parents n’aimaient peut-être pas Beau Dommage!!!! Joyeux Noël!